Blog

Le ciné club de Potzina : mortelles eaux

Pour le mois de janvier, le thème du ciné club, choisi par Girlie Cinéphile, était l’eau.

Comme vous le savez je suis une grande dévoreuse de séries en tout genre, et j’ai une grande préférence pour la série « Hercule Poirot » alors pour changer, j’ai encore choisi un film qui est lié à une série tv !

29999334262595069432

De l’eau + Hercule Poirot = Mort sur le Nil !

 

 

Mort sur le Nil est une adaptation du roman éponyme d’Agatha Christie (1937) qui est sorti en salle en 1978.

Roman qui fut inspiré d’ailleurs par ses voyages en Egypte  notamment avec son second mari, un archéologue. J’en  profite pour vous donner une petite anecdote supplémentaire : le bateau utilisé dans le film n’a pas été construit spécialement pour celui-ci et il est possible de réaliser encore une croisière sur le Nil à son bord ( je ne me souviens plus du prix mais c’est réservé à une clientèle aisée).

Pour résumer, le film retrace une des aventures du détective belge Hercule Poirot dans laquelle celui-ci et son ami, le colonel anglais John Race sont en croisière sur le Nil. Evidemment la vie n’est pas un long fleuve tranquille ( Nil, fleuve, vous suivez? ) et encore moins sur un bateau. La riche et belle héritière Linnet Ridgeway est assassinée dans son sommeil, quelqu’un lui a tiré une balle dans la tête…

Mais de qui s’agit-il ?  Son mari Simon Doyle, Jackie l’ancienne fiancée de ce dernier qui les harcèle durant leur voyage de noces, Madame Salome Otterbourne l’écrivain qui est forcée de lui donner de l’argent suite à un procès, ou bien la fille de celle-ci, Madame Van Schuyler la cleptomane, Miss Bowers dont la famille a été ruinée par les Ridgeway….

Tous les participants à la croisière ont une bonne raison de vouloir tuer Linnet et ceux qui découvrent la vérité ne pourront pas la dévoiler à Hercule Poirot mais seront tout autant des indices menant au meurtrier ou à la meurtrière.

giphy

 

Pourquoi le regarder ?

  • le casting :  Bette Davis, Angela Lansburry,  Mia Farrow … ( et une toute jeune Jane Birkin), j’ai envie de dire qu’avec un casting pareil il y a rien à rajouter !4af03ba8e70b3e39aba234a2655b76c0
  • Les décors : même si il y en a au final très peu vu que le récit se déroule principalement sur le bateau. Mais on peut voir par exemple au début du film, dans la scène où le jeune couple de mariés dansent, l’intérieur de l’Hotel Old Cataract 220px-old-cataract-dining-room-indoor
  • Les costumes, comme ceux portés par Angela Lansburry 4b916e9d1e5c1ea75f221c071af9c2bc
  • Pour son intrigue, parce qu’à la question de « Qui veut la peau de Linnet?  » et bien, « tous » pourrait bien en être la réponse.
  • Et évidemment pour le personnage d’Hercule Poirot, bien que j’aime moins Peter Ustinov dans ce rôle ( je préfère David Suchet qui montre davantage l’aspect vaniteux limite ridicule du personnage)

000012632_12

 

J’espère qu’avec ce très court article, je vous aurai donné envie de vous plonger dans cette enquête… je repars de suite au travail avec mes broderies et un prochain DIY vintage!

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le ciné club de Potzina : mortelles eaux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s